L’assurance pour les dommages causés accidentellement

Lorsque vous cassez quelque chose chez un tiers, il est important de souscrire une assurance pour être couvert en cas de dommages. Si vous avez cassé la vitre d’une voiture ou si vous avez brisé un meuble, cela peut coûter très cher à votre propriétaire. En effet, il faudra payer les réparations et le remplacement du mobilier.

Il est donc important de penser à souscrire une assurance pour ce type de sinistres.

assurance quand on casse quelque chose chez quelqu'un

L’assurance en cas de casse chez quelqu’un : pourquoi est-elle importante ?

Si vous avez déjà eu un accident de la route, vous savez à quel point cela peut être traumatisant.

Vous avez sûrement déjà été dans l’incapacité de travailler durant une journée ou plusieurs jours après un accident.

Les conséquences financières peuvent être importantes pour les conducteurs qui ont eu des accidents responsables. Si vous prêtez votre voiture à un ami, mais que celui-ci a un accident et endommage le véhicule, vous serez tenu de payer les réparations. Si le propriétaire du véhicule n’est pas assuré, il devra également assumer les frais occasionnés par l’accident. Selon la loi, toute personne est responsable des dommages causés par son propre comportement au volant et non au comportement de ses passagers ou des autres conducteurs impliqués dans l’accident.

La loi sur l’assurance obligatoire (OAM) stipule que tout automobiliste doit s’assurer contre les risques liés à la conduite d’un véhicule automobile. En cas d’accident en tort, le conducteur sera tenu de payer toutes les dépenses engagées par le sinistre : frais médicaux et chirurgicaux, perte de revenus professionnels etc…

Comment fonctionne l’assurance en cas de casse chez quelqu’un ?

Il est très important d’assurer ses biens. Cela vous permet de protéger votre famille et votre maison en cas de sinistres. Pour cela, vous pouvez choisir une assurance habitation ou une assurance auto par exemple.

A voir  Les assurances indispensables pour votre tranquillité d'esprit

L’assurance habitation a pour but de couvrir les risques liés à la responsabilité civile du propriétaire ou de l’occupant des lieux en cas d’accident dont il serait responsable. Cette assurance peut être souscrite auprès de son assureur ou bien via un courtier spécialisé. En effet, certaines compagnies proposent leurs propres contrats d’assurances habitation tandis que d’autres se chargent simplement des démarches administratives (envoi des devis, étude des conditions générales etc.).

Les contrats classiques comprennent notamment un volet « garantie dégât des eaux » qui couvre les fuites et/ou infiltrations accidentelles qui pourraient survenir au domicile assuré durant l’année suivant la date de souscription du contrat. En plus de cette garantie classique, certains assureurs proposent également une garantie « évènements climatiques » qui interviendra si un orage provoque des dégâts importants au niveau du logement assuré (destruction partielle ou totale par exemple). Dans ce cas, la prise en charge sera effectuée sans franchise et sans seuil minimal quant aux montants engagés puisque le remboursement sera effectif quelle que soit la nature du sinistre subi (dommages matériels causés à l’habitation assurée suite à une catastrophe naturelle).

Quels sont les risques courants couverts par l’assurance en cas de casse chez quelqu’un ?

L’assurance couvre les risques liés à la casse, mais pas les frais de réparation.

L’assurance ne prend en charge que les dommages qui sont effectivement consécutifs à un sinistre garanti.

Il est donc important de vérifier dans le contrat quelles sont les conditions et limites d’indemnisation.

L’assurance peut couvrir :

  • Les dommages causés aux biens mobiliers par incendie ou dégât des eaux
  • Les dommages causés aux biens immobiliers par l’effondrement du bâtiment
  • Les dégâts matériels causés par une catastrophe naturelle (détachement de plaque de glace, inondation…)

Quels sont les dommages qui ne sont pas couverts par l’assurance en cas de casse chez quelqu’un ?

La plupart des contrats d’assurance habitation couvrent les dommages matériels. Cependant, il existe des exclusions de garantie qui ne sont pas mentionnées par les assureurs.

A voir  Pourquoi est-il important d'avoir une assurance emprunteur

Les dommages non couverts par l’assurance habitation sont notamment ceux causés par les catastrophes naturelles, les accidents nucléaires ou le terrorisme, mais également ceux causés à un tiers (par exemple un voisin).

Il est donc important de bien analyser son contrat afin de connaître tous les risques auxquels vous êtes exposés.

Que faire en cas de casse chez quelqu’un ?

Vous avez eu un accident et vous avez cassé quelque chose chez votre voisin ou dans sa maison ? En cas de sinistre, vous pouvez être indemnisé par son assurance.

Vérifiez donc que le contrat que vous avez souscrit couvre bien ce type de situation. D’une part, si la responsabilité du locataire est engagée (il est impliqué dans l’accident), elle sera en effet prise en charge par son assureur. D’autre part, certaines assurances prévoient une indemnisation des dégâts causés au logement loué lorsqu’ils sont consécutifs à un événement extérieur (incendie, inondation…). Pour cela, il faut que le logement soit déclaré comme étant « inhabitable » à la suite du sinistre. Ce qui n’est pas le cas pour les dégâts occasionnés par un locataire.

Il peut alors se retourner contre lui pour obtenir le remboursement des frais engagés pour remettre les lieux en état de location. Quand la responsabilité du propriétaire est engagée (il a mal réparé ou mal entretenu), l’assurance prend en charge les frais liés aux travaux nécessaires pour remettre le bien immobilier dans son état initial : travaux de reconstruction après incendie, ou de réfection suite à un dégât des eaux notamment.

Combien coûte l’assurance en cas de casse chez quelqu’un ?

Pour les produits d’une valeur de plus de 75 euros, la loi exige que l’on rembourse le montant du produit cassé ou perdu. Pour les objets dépassant 150 euros, l’indemnisation par l’assureur est plafonnée à la valeur du bien endommagé. Dans ce cas-là, il n’y a pas de franchise à payer. Cependant, si le sinistre a lieu chez un tiers et qu’il y a eu une faute intentionnelle ou une négligence grave, l’assurance pourra refuser d’intervenir.

Il en est de même si la responsabilité civile du propriétaire est engagée. Si vous voulez éviter tout problème, le mieux est de souscrire une assurance habitation qui couvre votre logement en cas d’incendie, explosion ou de dégât des eaux.

A voir  Pourquoi la SCPI est-elle un placement intéressant

Y a-t-il des alternatives à l’assurance en cas de casse chez quelqu’un ?

L’assurance en cas de casse chez quelqu’un peut être un moyen de se mettre à l’abri des dépenses imprévues. Malheureusement, les accidents domestiques sont souvent coûteux.

Il est donc important d’être bien couvert et de penser aux incidents qui peuvent survenir à la maison.

Lorsque vous achetez un nouveau canapé, par exemple, il est important de vérifier si votre contrat d’assurance habitation comporte une garantie responsabilité civile pour ce type d’achat. En effet, cette garantie permet d’indemniser le propriétaire du canapé en cas de problème. Cette assurance ne couvre pas toutes les situations possibles, mais elle peut vous aider à limiter les dégâts en cas de bris accidentel ou volontaire du canapé.

Quels sont les conseils pour éviter de casser quelque chose chez quelqu’un ?

Si vous voulez éviter les dégâts chez quelqu’un, il faut être attentif et ne pas laisser traîner ses affaires n’importe où. Pour que cela ne se produise pas, il est important de ranger tout ce qui traîne dans des endroits spécifiques et non dans un coin de la chambre ou du salon.

Il faut aussi s’assurer que personne ne puisse avoir accès à votre matériel électronique. Si vous avez un ordinateur portable, il est recommandé de le protéger par un antivol. Cela permet de réduire les vols et les risques de casse accidentelle.

Vous pouvez également opter pour l’installation d’une alarme afin de réduire le risque d’effraction.

Bien acheter son occasion : LES POINTS À VERIFIER – Vilebrequin

En conclusion, il est toujours préférable de prendre une assurance. En plus, c’est obligatoire dans certains cas. Mais attention, ne pas souscrire à n’importe quelle assurance et choisir le contrat qui correspond le mieux à votre situation. Il faut également bien lire les clauses du contrat et ne pas hésiter à demander des conseils auprès de son assureur ou de son agent général.

https://www.youtube.com/watch?v=PnyC5g4Cx1A

Rate this post

Laissez un commentaire sur l'article: L’assurance pour les dommages causés accidentellement

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page