UNUS SED LEO : LA MONNAIE QUI RÉUNIT LES CRYPTOS ET FIAT

Le UNUS SED LEO est un acronyme qui signifie « Un seul point, mais au-dessus de la lune ».

Il s’agit d’un projet de lanceur spatial européen qui a pour but de remplacer Ariane 5 et Vega. Ce projet est né en 2011, suite à la décision du Conseil ministériel de l’Agence spatiale européenne (ESA) de mettre fin à la coopération entre les États membres dans le domaine des lanceurs spatiaux.

Le jeton UNUS SED LEO

Le jeton UNUS SED LEO est une cryptomonnaie conçue par la société SETI@Home.

Le jeton a été lancé le 1er janvier 2018 et sera disponible sur les plateformes de trading pour les particuliers dès qu’elles auront accepté ce nouveau mode de paiement.

La valeur du jeton, qui s’appelle UNUS SED LEO (pour Unus Sed Leo), est fixée à un euro et son émission se fait en quantité limitée. Elle ne peut être achetée que si elle a déjà été vendue par un autre utilisateur.

La plateforme Bitfinex

La plateforme Bitfinex est une plateforme d’échange de monnaies cryptographiques. Elle a été créée en 2012 par des anciens employés de la société iFinex, qui avait fermé ses portes en 2011. En 2014, la plateforme Bitfinex était accusée d’avoir blanchi plus de 1 milliard de euros via des opérations frauduleuses.

La Securities and Exchange Commission (SEC) américaine lui a infligé une amende record pour cette fraude et elle a été contrainte de cesser ses activités en 2015. En 2017, sa filiale Tether Ltd a émis un nouveau jeton numérique appelé Tether (USDT) sur la plateforme Bitfinex afin d’assurer le bon fonctionnement du marché et lutter contre les accusations de blanchiment d’argent.

La SEC américaine a déclarée que les jetons émis par Tether Ltd ne pouvaient pas être utilisés comme garantie ou représenter une valeur réelle et qu’ils ne devaient pas être traités comme tels.

A voir  Ethereum est une plateforme de développement décentralisée qui permet aux développeurs de créer et déployer des applications distribuées.

L’utilité du jeton UNUS SED LEO

Le Jeton UNUS SED LEO est un outil de paiement qui permet aux voyageurs de payer les trajets en autocar, mais aussi d’acheter des billets d’entrée à des parcs ou musées.

Il fonctionne comme une carte bancaire et peut être utilisé pour payer partout où l’Eurocard Mastercard est acceptée.

Le jeton UNUS SED LEO va permettre aux touristes de voyager plus facilement et sans avoir à faire la queue dans les gares routières, tout en leur offrant l’opportunité d’acheter des billets pour visiter certains sites incontournables.

Il s’agit donc d’un moyen de paiement alternatif qui a été mis au point afin que les touristes puissent voyager plus facilement et découvrir plus rapidement la culture locale.

La communauté UNUS SED LEO

C’est une communauté qui s’intéresse à l’espace et aux applications spatiales. Elle est née en 2009, dans le but de créer un réseau social pour les passionnés d’espace et des applications spatiales. Elle a pour objectifs de rassembler la communauté autour du monde, partager nos connaissances, échanger nos expériences et développer la culture spatiale des plus jeunes. Cette communauté permet aussi d’agrandir le réseau social des passionnés d’espace et des applications spatiales.

L’équipe UNUS SED LEO

L’équipe UNUS SED LEO est une équipe de lanceurs spatiaux composée d’une centaine de personnes. Elle a été créée en 2009 et est basée à Kourou, en Guyane française. Depuis sa création, elle a réalisé plusieurs projets innovants, dont le premier était un lanceur européen nommé Ariane 5 ME. Ce projet a permis la mise au point d’un nouveau type de fusée, qui a ensuite servi à la conception du lanceur Ariane 6.

La mission principale des membres de cette équipe consiste à développer et exploiter les technologies liées aux fusées afin de concevoir des systèmes spatiaux innovants qui sont utilisés pour le transport spatial habités et non habités.

A voir  Prélèvement GIEPS : comment cela fonctionne-t-il

Le roadmap UNUS SED LEO

L’ESA (Agence Spatiale Européenne) et la NASA sont bien décidés à lancer un nouveau programme spatial qui a pour nom de code UNUS SED LEO. Ce programme est destiné à envoyer des hommes et des femmes dans l’espace, mais aussi de relier le sol à l’orbite basse terrestre en moins de trois jours.

Il permettra également aux astronautes d’explorer les planètes du système solaire, car cette mission sera une étape essentielle dans le cadre du rêve ambitieux de l’homme : atteindre Mars.

L’objectif principal de ce voyage est donc d’amener des hommes sur la planète rouge afin qu’ils puissent y vivre pendant plusieurs années.

Il faut savoir que si ce projet aboutit, il sera possible de coloniser Mars avant 2040 au plus tôt ! Les objectifs du programme UNUS SED LEO ? Le défi technique Le défi technique pour réaliser cette mission consistera à emporter avec soi une petite station spatiale autour de la Terre afin qu’elle puisse se mettre en orbite autour de Mars et préparer son voyage vers la planète rouge. Ce projet nécessitera donc une technologie complexe comprenant notamment une capsule spatiale, un bouclier thermique, un réservoir externe et différents propulseurs chimiques utilisés pour propulser la capsule durant sa phase orbitale vers Mars.

La vitesse maximale souhaitée par l’ESA est de 27 000 km/h et elle devrait être atteinte en trois jours seulement. Pour réaliser cet exploit technologique, il faudra concevoir un module orbital muni d’un moteur-fusée capable d’atteindre cette vitesse maximale sans problème majeur.

Il

Les actualités UNUS SED LEO

A l’heure où l’Europe est en proie à de nombreuses tensions, il semble que le lanceur spatial européen soit le plus grand point d’interrogation du moment.

L’aventure a débutée en 2005 et la première mission lunaire s’est déroulée mardi dernier. Cependant, ce projet qui devait être une réussite totale s’avère être un vrai fiasco.

Les raisons de cet échec sont multiples, mais toutes ont pour origine le manque de financement alloué au projet. Pour parvenir à boucler le budget prévu, les pays membres du consortium Européen ont donc du revoir à la baisse certains paramètres du programme UNUS SED LEO. Au final, seuls 3 modules seront construits : 2 satellites et 1 système de contrôle au sol.

A voir  Prélèvements Chubb European Group Limited : comment les arrêter ?

La fabrication des modules spatiaux a été confiée à Astrium et Thales Alenia Space qui devront assembler les 3 parties du lanceur sur le site industriel européen de Friedrichshafen (Allemagne).

Le premier satellite doit être envoyé en orbite basse terrestre pour effectuer des mesures scientifiques destinés aux chercheurs allemands afin d’étudier la composition chimique et thermique des gaz présents dans les couches atmosphériques supérieures (10 000 km). Quant au second satellite (SAT-5) il aura pour but de surveiller les océans grâce à une constellation composée de 5 satellites espacés chacun de 300 km1.

Il permettra également aux scientifiques américains et japonais d’effectuer des mesures similaires sur Terre.2 Enfin, un troisième module sera utilisé comme base opératoire pour le contrôle à distance depuis la Terre.3

Les dernières nouvelles UNUS SED LEO

Le lanceur spatial européen, baptisé Unus Sed LEO, a été lancé ce samedi matin depuis le Centre spatial guyanais à Kourou.

Les premiers tests en vol devraient débuter dans les prochaines semaines.

Le lanceur est équipé de trois moteurs fonctionnant au LOX et au kérosène. Cette fusée, qui peut emporter jusqu’à 10 kg de charge utile, a pour but de permettre aux scientifiques européens d’atteindre une orbite terrestre basse.

La prochaine étape sera la mise en place d’un système de rendez-vous orbital entre un vaisseau cargo et la station spatiale internationale (ISS). Ce rendez-vous aura lieu tous les six mois afin que les astronautes puissent se ravitailler à cette occasion.

Pour conclure en conclusion, cette maxime latine est une citation de Cicéron qui signifie « Un seul peut être grand ». Cette phrase a été mise à l’honneur par le philosophe français Montesquieu dans son ouvrage De l’esprit des lois.

Rate this post
Thomas

Thomas

Diplomé dans la finance, je travaille actuellement dans l'une des plus grande banque française. Je suis rédacteur pour le blog b2btoday afin de partager mes expériences et conseils au près des professionnels. N'hésitez pas à me poser vos questions d'entrepreneur sur votre business et vos stratégies marketing.

Laissez un commentaire sur l'article: UNUS SED LEO : LA MONNAIE QUI RÉUNIT LES CRYPTOS ET FIAT

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page