Comment preter de l’argent a la banque

La banque est un établissement financier qui permet de faire des prêts à ses clients. C’est une institution financière qui propose différents services et produits financiers aux particuliers, entreprises et collectivités locales.

Les banques sont aussi bien des banques commerciales que des banques mutualistes ou coopératives.

La plupart d’entre elles sont des filiales de grands groupes bancaires internationaux.

Il existe plusieurs types de prêts proposés par les banques : le crédit immobilier, le crédit à la consommation, le crédit professionnel, le crédit-bail, le crédit-bail mobilier… Nous allons voir comment preter de l’argent a la banque pour obtenir un prêt.

La banque peut prêter de l’argent aux particuliers

La banque peut prêter de l’argent aux particuliers. En effet, la banque est en mesure d’accorder un crédit à une personne qui n’est pas cliente chez elle. Toutefois, il est important de préciser que cette personne doit avoir un projet concret et solvable pour pouvoir obtenir un crédit immobilier auprès de sa banque. Si vous souhaitez contracter un emprunt bancaire, il faut savoir que les conditions sont variables d’une banque à une autre.

Il n’existe pas de contrat type pour faire une demande de crédit immobilier. Chaque établissement bancaire définit ses propres critères dans le cadre du processus d’octroi du prêt immobilier. Pour pouvoir obtenir un crédit immobilier auprès des organismes financiers spécialisés, vous devrez fournir différents justificatifs : des pièces justificatives sur votre situation personnelle et professionnelle ; des justificatifs concernant votre lieu d’habitation ; des justificatifs liés au montant du capital emprunté ; des justificatifs liés à la nature du projet immobilier que vous souhaitez financer ; et enfin, des documents attestant le montage juridique (statuts…) ou encore le statut juridique (SCI…) du projet envisagé.

A voir  Pourquoi adopter le short de travail Lidl ?

Les conditions de prêt

Le crédit immobilier est une opération bancaire qui consiste à financer l’acquisition d’un bien immobilier.

Il s’agit donc d’un emprunt octroyé par un établissement de crédit ou un organisme financier, à un particulier ou à une entreprise, dont le montant peut être considérable et la durée de remboursement assez longue.

Le taux d’intérêt du prêt dépend principalement des conditions du marché au jour de la demande.

Les banques fixent librement les conditions de prêt qu’elles proposent aux particuliers, en fonction des risques qu’elles prennent sur leurs activités et en fonction des garanties qu’elles exigent pour se protéger contre ces mêmes risques.

La durée du prêt

La durée de votre prêt dépendra de l’avantage financier que vous obtiendrez en remboursant plus rapidement. Pour un prêt à taux fixe, la durée du prêt est généralement comprise entre 15 et 25 ans. Pour un prêt à taux variable, la durée du crédit peut varier entre 12 et 25 ans. Si vous êtes capable de réduire le montant des mensualités grâce à une baisse des charges financières, cela pourrait s’avérer intéressant financièrement parlant.

La période d’amortissement est également importante car elle permet de maximiser les avantages fiscaux liés à l’investissement immobilier locatif.

Le montant du prêt

Avant de vous décider à investir dans l’immobilier, vous devez déterminer le montant du prêt que vous pourrez obtenir. Cette question est essentielle, car elle conditionne le nombre d’années durant lesquelles vous pourrez rembourser votre prêt. Si vous souhaitez emprunter sur une longue durée, alors cela signifie que le prix du bien immobilier sera plus élevé. Si vous souhaitez emprunter pendant une courte durée, alors il est possible que des conditions de crédit particulières soient proposées par les banques.

A voir  Comment se connecter à my luxottica

Il faudra aussi prendre en compte la possibilité ou non d’obtenir un taux intéressant et fixe si vous êtes propriétaire d’un logement ancien.

Votre capacité d’emprunt va aussi dépendre des différents frais qui peuvent s’ajouter au coût total du prêt : honoraires de notaire, frais de dossier… Cependant, la règle principale est qu’il ne faut pas dépasser 33 % sur le montant total empruntable (hors assurance).

Les garanties exigées

La banque exige une garantie pour sécuriser son prêt, cette garantie est appelée «caution» qui consiste en un engagement de payer le crédit en cas de défaillance du ménage. Cette caution doit être constituée par une personne physique ou morale, dans la plupart des cas ce sera une caution bancaire.

Il existe plusieurs types de cautions : * Caution simple : la personne qui se porte caution n’est pas obligée d’apporter des garanties supplémentaires à celles proposées par l’organisme prêteur. * Caution solidaire : les cautions sont solidaires entre eux ; donc si un des membres du ménage se trouve en défaut de paiement, les autres membres seront tenus au remboursement total du crédit. * Caution hypothécaire : la caution est apportée par un organisme financier (généralement la banque) et prend l’engagement d’hypothéquer le bien immobilier que le ménage souhaite acquérir avec ce prêt.

Les charges liés à cette hypothèque peuvent représenter jusqu’à 80% du montant du financement accordé.

Le risque lié à cette situation est le non-paiement des mensualités et donc l’insolvabilité de l’emprunteur et sa vente forcée aux enchères judiciaires… Autre point important, il faut savoir que certains établissements financiers demandent des frais supplémentaires qui peuvent représenter plus de 10 % du montant emprunté !

A voir  Comment se connecter à planet romeo login

Le taux d’intérêt

Le taux d’intérêt est un élément déterminant pour le choix de votre crédit.

Il ne faut pas confondre le taux annuel effectif global (TAEG) et le taux nominal. Ces deux notions ne sont pas du tout les mêmes.

Le TAEG, qui figure sur chaque offre de prêt, est calculé en fonction du montant emprunté, des conditions de remboursement, des frais liés au crédit (frais de dossier par exemple) et des intérêts.

Il comprend donc les intérêts du crédit ainsi que l’ensemble des coûts annexes (assurances par exemple).

Le taux nominal est uniquement basé sur le montant emprunté et correspond à la somme que vous allez devoir payer chaque mois.

Il n’inclut pas les frais annexes ni les assurances liés au crédit. Si vous souhaitez obtenir l’offre la plus avantageuse possible, il est important d’étudier attentivement les différents éléments composant cet indicateur : frais de dossier, assurance-décès invalidité-incapacité-maladie… Vous pouvez également utiliser notre simulateur TAEG pour faire jouer la concurrence entre banques et obtenir une estimation personnalisée. Un bon conseil pour bénéficier d’un prêt au meilleur TAEG : demandez à votre banquier une simulation sur mesure ou faites appel à un courtier spécialiste du prêt immobilier comme Cafpi !




Pour prêter de l’argent à quelqu’un, il faut d’abord avoir de l’argent. La banque vous prête de l’argent en échange d’une garantie. Cette garantie est une hypothèque sur un bien immobilier que vous possédez et qui a une valeur supérieure à celle du prêt que vous demandez. Cette garantie permet à la banque de se couvrir contre le risque d’impayés.

Noter cet article

Laisser un commentaire