Comment calculer sa capacité d’emprunt

calculer sa capacité d'emprun

Vous avez un projet de construction, de rénovation ou d’achat immobilier et vous souhaitez savoir combien vous pouvez emprunter ? Il est important de connaitre sa capacité d’emprunt avant de se lancer dans un projet. Cette capacité d’emprunt correspond à la somme que vous pouvez emprunter en fonction de vos revenus mensuels. Découvrez comment calculer votre capacité d’emprunt.

Quels sont les différents facteurs à prendre en compte pour calculer sa capacité d’emprunt ?

Pour calculer votre capacité d’emprunt, vous devez prendre en compte différents éléments comme : le montant du prêt souhaité, la durée que vous allez rembourser, votre apport personnel et les intérêts des crédits déjà contractés.

Il est important de savoir que le montant du prêt ne constitue pas l’unique critère à prendre en compte pour définir votre capacité d’emprunt.

La durée de remboursement et le taux sont aussi à considérer. Pour un ménage qui souhaite acheter une maison en Ile-de-France, il faut savoir qu’il peut emprunter entre 120 et 140 % de la valeur estimée d’une maison sur 20 ans contre 110 à 120 % sur 15 ans.

Le taux va dépendre de l’organisme bancaire qui va financer votre projet. En effet, si la banque accorde un prêt immobilier pour une durée longue, elle sera plus encline à accepter un taux plus élevé que pour un crédit dont la durée est plus courte. Pour rassurer les organismes financiers quant au sérieux du projet immobilier envisagé par l’emprunteur, celui-ci doit faire part d’un apport personnel suffisant avant d’accorder son financement (apport propres ou emprunt complétant).

A voir  Conseils pour avoir un prêt bancaire

L’apport personnel représente généralement 10 % voire 20 % du montant total du projet immobilier. Plus ce chiffre augmentera et plus l’organisme bancaire sera enclin à accorder sa confiance aux futurs propriétaires.

Les intérêts des autres dettes contractés (crédits conso) sont également susceptibles d’influencer négativement la décision finale de la banque concernant le financement accordé par cette dernière.

Il est don

calculer sa capacité d'emprun

Quelle est la différence entre capacité d’emprunt et assiette d’emprunt ?

L’assiette d’emprunt est l’ensemble des revenus que vous pouvez consacrer au remboursement de votre crédit. En matière de capacité d’emprunt, c’est la somme qu’il vous est possible d’obtenir en fonction de vos charges et du prix du bien immobilier souhaité.

Lorsque vous décidez de contracter un crédit immobilier pour financer une acquisition immobilière, il est primordial que vous ayez une idée précise des différentes caractéristiques du financement qui sera octroyé par l’organisme prêteur.

La capacité d’emprunt correspond à la somme dont un emprunteur dispose pour mener à bien son projet immobilier.

Il s’agit donc d’un montant maximal auquel un emprunteur peut prétendre en fonction de ses charges et des prix affichés sur le marché. Cette notion permet ainsi d’effectuer une comparaison entre les offres qui lui seront faites par les différents établissements financiers afin de trouver la meilleure formule de financement adaptée à son profil et à ses besoins.

Le taux effectif global (TEG) ou TAEG est le taux utilisé pour calculer le coût réel d’un crédit immobilier, il correspond aux intérêts cumulés que l’emprunteur doit payer sur sa durée totale du prêt. Ce taux ne doit pas être confondu avec le taux nominal qui correspond au taux appliqué aux intérêts du capital empruntés, il varie en fonction des banques mais se situe généralement entre 2% et 4%.

A voir  La meilleure carte bancaire pour vous

Comment calculer l’assiette d’emprunt ?

Pour calculer l’assiette d’emprunt, il est nécessaire de connaître plusieurs éléments clés.

Le premier est le capital emprunté.

Il s’agit du montant total des capitaux à financer ainsi que des intérêts y afférents.

Le second élément à prendre en compte est la mensualité de remboursement. Cela permet d’estimer le coût global du crédit. Enfin, il faut connaître le taux d’intérêt annuel pour pouvoir déterminer la durée de remboursement maximale possible.

Lorsque vous calculez votre capacité d’emprunt, veillez à ne pas dépasser un certain seuil qui peut être variable suivant les banques et les organismes prêteurs :

Quels sont les différents types de prêts sur lesquels on peut calculer sa capacité d’emprunt ?

En matière de crédit, vous pouvez choisir entre différents types de prêts.

Les plus courants sont :

  • Le prêt personnel
  • Le prêt affecté
  • Le crédit renouvelable

Comment se calcule le montant maximum que l’on peut emprunter auprès d’un établissement bancaire ?

La capacité d’emprunt est le montant maximum que vous pouvez espérer obtenir de la part d’un établissement bancaire. Cette somme varie en fonction de plusieurs critères, tels que votre âge et votre situation personnelle. Ce montant peut parfois faire l’objet d’une négociation auprès de l’organisme prêteur auquel vous faites appel.

Il est important de garder à l’esprit que la capacité d’emprunt ne constitue pas un droit absolu, mais simplement une estimation basée sur les revenus et les charges du demandeur.

Vous pouvez toujours obtenir un crédit immobilier si vos revenus sont inférieurs à ce seuil.

Le montant qui pourra vous être accordé dépendra donc des critères mentionnés ci-dessus et des garanties que vous allez fournir à votre banque (contrat de travail). Si la capacité financière réelle du demandeur diffère de sa capacité d’emprunt prévisionnelle, cela risque fortement d’entraîner des problèmes au niveau du remboursement du crédit engagé. Ainsi, il est important de tenir compte des points suivants :

  • Les revenus : ils doivent correspondre aux ressources financières dont dispose le demandeur.
  • Les charges : elles doivent correspondre aux charges courantes liées à l’habitation.
A voir  Taux de prêt : les banques ne négocient pas assez !

<

Faut-il toujours privilégier la capacité d’emprunt lorsqu’on choisit un prêt ?

Lorsqu’on souhaite acquérir un bien immobilier, il est important de prendre en compte la capacité d’emprunt du projet.

Il faut savoir que pour obtenir un prêt immobilier auprès d’une banque ou d’un organisme financier, les établissements exigent que le montant total des mensualités ne dépasse pas 30% des revenus nets du demandeur. En effet, la capacité de remboursement est l’un des critères les plus importants pour une banque qui va examiner votre dossier et accepter ou non de vous octroyer un crédit immobilier. Pour faire simple, la capacité d’emprunt correspond au montant total qu’un emprunteur peut rembourser chaque mois sans difficulté. Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour déterminer cette valeur :

  • Les charges mensuelles (charges locatives, frais divers)
  • Le taux d’endettement
  • La durée du crédit

Quels sont les principaux risques de surendettement lorsqu’on emprunte plus que sa capacité d’emprunt ?

Avec la hausse des taux de crédit, les ménages ont tendance à s’endetter plus que leur capacité d’emprunt. Cette situation peut vite entraîner un surendettement et une situation financière délicate.

Le surendettement est une conséquence directe de l’accumulation de dettes, qui ne peut être résolue qu’en réduisant le montant des remboursements mensuels.

Il existe différents types de risques liés au surendettement :

  • Le risque de perte totale du bien immobilier
  • Le risque d’impossibilité pour l’emprunteur d’assumer les remboursements

Comment calculer sa capacité d'emprunt

En conclusion, la capacité d’emprunt est un calcul important à faire avant de souscrire un prêt immobilier. Il faut bien savoir ce que l’on veut et ne pas se fier aux apparences.

5/5 - (2 votes)
Thomas

Thomas

Diplomé dans la finance, je travaille actuellement dans l'une des plus grande banque française. Je suis rédacteur pour le blog b2btoday afin de partager mes expériences et conseils au près des professionnels. N'hésitez pas à me poser vos questions d'entrepreneur sur votre business et vos stratégies marketing.

Laissez un commentaire sur l'article: Comment calculer sa capacité d’emprunt

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page