Assurer sa santé en France : les différentes assurances maladie

Lorsque l’on est en arrêt de travail, nous sommes considérés comme étant en incapacité de travail. Cela signifie que nous ne pouvons pas exercer notre activité professionnelle.

Il faut savoir que cette situation peut être temporaire ou définitive.

Lorsque l’on est en arrêt maladie, on doit obligatoirement souscrire à une assurance pour être couvert par la Sécurité Sociale. Nous allons voir dans cet article comment bien choisir son assurance quand on est en arrêt maladie et quelles sont les garanties qui vous seront utiles.

Comment lutter contre la somnolence au volant ?

Comment savoir si vous êtes éligible à l’assurance maladie ?

Les personnes qui vivent dans un pays de l’Union européenne peuvent obtenir des soins médicaux gratuits. Cela est possible grâce à la libre circulation des personnes dans l’UE. Si vous résidez dans un autre pays, il se peut que vous deviez payer une partie ou la totalité des frais de santé.

Les conditions requises pour pouvoir bénéficier de soins médicaux gratuits dépendent du type d’assurance que vous avez souscrite auprès de votre employeur.

Il est parfois possible de bénéficier d’un remboursement, auquel cas ce sera le cas si votre assurance couvre les maladies graves et les affections coûteuses, comme les opérations chirurgicales complexes et onéreuses ou le traitement contre le cancer.

La plupart des polices fournissent également un forfait annuel pour les consultations chez le médecin, les médicaments et les analyses en laboratoire.

assurance quand on est en arrêt maladie

Les différences entre l’assurance privée et l’assurance maladie ?

En Suisse, le système de santé est basé sur le principe de solidarité. Toutes les personnes résidant en Suisse doivent être assurées obligatoirement auprès d’une caisse-maladie. Cela signifie que toute personne qui travaille et réside en Suisse doit cotiser à une caisse-maladie, quel que soit son statut et quels que soient ses revenus.

A voir  SOCIÉTÉ GÉNÉRALE ASSURANCES : tout savoir sur la société

Le système suisse de santé est basé sur la prise en charge des coûts moyennant un prix de base variant selon la région du pays où l’on vit. Enfin, il existe le système privée qui propose une assurance maladie privée appelée assurance complémentaire. Ces assurances ont pour but d’ajouter des prestations supplémentaires par rapport au système public.

Les assurances complémentaires proposent également souvent des remboursements plus avantageux par rapport au système public.

Ce que vous devez savoir sur les remboursements de l’assurance maladie ?

Le remboursement de l’assurance maladie est un problème qui revient souvent à la surface, surtout si vous êtes un nouvel immigrant. En fait, il y a plusieurs choses que vous devez savoir pour profiter pleinement des avantages d’un système d’assurance maladie. Premièrement, les prestations offertes par le régime général sont limitées à certains soins médicaux et seulement dans certaines circonstances. Deuxièmement, le remboursement de l’assurance maladie ne couvre pas tous les frais médicaux. Troisièmement, le montant du remboursement peut varier en fonction de votre situation personnelle. Quatrièmement, il existe plusieurs régimes privés qui offrent une assurance-maladie supplémentaire ou des assurances complémentaires qui peuvent venir augmenter le montant du remboursement de l’assurance maladie pour compenser les frais non couverts par celui-ci. Dans cet article, nous allons examiner quelques informations importantes sur la façon dont vous pouvez bénéficier au maximum du système d’assurance maladie du Québec et comment optimiser votre situation financière grâce aux différents régimes privés qui existent au Canada.

  • Assurance-maladie provinciale : ce que vous devez savoir
  • Régime public d’assurance-maladie
  • Régimes privés disponibles au Canada

Les franchises médicales de l’assurance maladie ?

Les franchises médicales sont des frais d’assurance maladie qui peuvent être demandés par les assurés. En Belgique, ces dernières sont devenues obligatoires le 1er janvier 2006 pour tous les contrats d’assurance maladie et accident de base (soit environ 60% des contrats).

Les montants des franchises varient selon l’âge du bénéficiaire et la nature de l’affection.

Les franchises médicales concernent toutes les consultations chez le médecin, chez le dentiste, chez un kinésithérapeute, chez un infirmier et à l’hôpital. Elles sont également applicables aux médicaments prescrits ainsi que pour les examens radiologiques ou analyses biologiques.

A voir  La loi Chatel permet aux consommateurs de se protéger contre les abus des entreprises.

Il est possible d’être exempté de cette franchise si vous êtes pris en charge par une mutuelle ou si vos revenus ne dépassent pas certains plafonds. Ainsi certaines personnes ont été dispensés totalement ou partiellement des franchises :

  • Enfant
  • Personne âgée
  • Bénéficiaire du statut BIM

Les délais de carence de l’assurance maladie ?

Lorsque vous souscrivez à une assurance, vous devez attendre une période de temps pour que la compagnie d’assurance puisse prendre en charge les frais. Cette période est appelée délai de carence. Ce délai peut être assez long, mais avant tout il faut savoir que si vous avez un accident ou une maladie grave, cela ne signifie pas forcément que votre assurance va prendre en charge les frais liés à cette situation. En général, le délai de carence est fixé à trois mois après l’accident ou la maladie.

Lorsque vous souscrivez à une assurance, il faut donc bien connaître ce type d’engagement et notamment le délai de carence. Si par exemple vous avez entendu parler d’un assureur qui propose des contrats sans délai de carence et qui sont prêts à rembourser très rapidement votre facture médicale, autant dire qu’il faut faire attention aux publicités qui fleurissent sur Internet ou encore dans les magazines spécialisés.

Il ne faut pas non plus négliger certains éléments comme l’existence ou non d’une franchise (part restant à la charge du consommateur) et le plafond annuel maximum des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles (AT-MP).

Ce qu’il faut savoir sur les examens médicaux de l’assurance maladie ?

L’assurance maladie ne couvre pas l’intégralité des frais médicaux. Si vous voyagez dans un pays étranger, les frais de santé peuvent être très onéreux.

Il est donc important de connaître les critères que votre assurance maladie va prendre en compte pour déterminer si vous avez droit à des remboursements.

Voici quelques informations à connaître sur les examens médicaux :

  • Votre assurance maladie ne couvre pas la totalité des frais médicaux engagés à l’étranger.
  • Si vous souhaitez bénéficier d’une couverture médicale internationale, il faut souscrire une assurance complémentaire (ou mutuelle).
A voir  Comment puis-je savoir si je suis en sécurité

La couverture médicale de l’assurance maladie ?

L’assurance maladie est un sujet qui revient régulièrement dans les débats. Certains Français ne bénéficient pas de la couverture médicale, c’est pourquoi le gouvernement a engagé des réformes afin de permettre à chacun d’accéder à une couverture sociale santé. Dans le cadre du projet de loi sur l’adaptation de la société au vieillissement qui sera présentée en conseil des ministres ce mercredi 8 octobre, le gouvernement souhaite étendre l’accès aux aides auditives et aux lunettes aux personnes âgées. De plus, il entend mettre en place une aide à la complémentaire santé pour les personnes ayant des ressources modestes. Pour favoriser l’accès à la mutuelle santé, les pouvoirs publics souhaitent mettre en place un droit universel pour tous les Français et élargir les conditions d’attribution des aides existantes. En effet, il faut savoir que certains Français ne bénéficient pas de la couverture médicale. Selon l’Insee, 20 % des personnes âgés de 60 ans ou plus n’ont pas accès à une assurance maladie complète parce qu’ils n’ont pas assez d’argent ou parce qu’ils ont perdu leur emploi et doivent donc faire face à une perte importante de revenus.

Lorsque cela arrive, il devient très difficile voire impossible d’avoir accès aux soins même si on dispose d’une bonne mutuelle santé adaptée.

Les différents types d’assurance maladie ?

L’assurance maladie est un contrat qui permet d’obtenir une couverture santé en cas de maladie, d’accident ou de décès. Cela permet également de bénéficier d’une indemnisation financière en cas de perte de revenus.

Il existe plusieurs types d’assurance maladie :

  • L’assurance maladie obligatoire
  • L’assurance volontaire
  • L’assurance complémentaire privée

Pour conclure, il faut se rendre chez son médecin traitant dès qu’on est malade. Il vous prescrira un arrêt de travail et les indemnités journalières seront versées par la sécurité sociale. C’est le médecin qui décide si vous avez droit à une indemnisation ou non.

Rate this post

Laissez un commentaire sur l'article: Assurer sa santé en France : les différentes assurances maladie

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page