Que faire en cas d’assurance véhicule non roulant

L’assurance auto est obligatoire pour tous les véhicules à moteur. Elle est souscrite par le propriétaire du véhicule, ou par un tiers qui en a la garde.

L’assurance auto permet de couvrir les dommages causés aux autres personnes et aux biens, ainsi que les frais de réparation du véhicule. Mais il existe des situations où l’assurance ne peut pas fonctionner : c’est le cas lorsque le véhicule est considéré comme non roulant. Dans ce cas, l’assurance ne prend pas en charge les dégâts causés au véhicule, ni les frais de réparation.

La situation générale de l’assurance automobile en France

L’assurance automobile représente un poste de dépense important pour les ménages français. En effet, une véhicule coûte cher et son assurance en représente plus de la moitié. Ainsi, les automobilistes sont souvent amenés à souscrire un contrat d’assurance automobile afin de se protéger contre les risques liés à l’utilisation de leur voiture.

La situation générale de l’assurance automobile en France ? En France, l’assurance automobile est une obligation pour tout conducteur qui circule sur la voie publique. Cependant, cela n’est pas toujours synonyme d’une meilleure couverture ni d’un bon rapport qualité-prix. Chaque conducteur doit se munir d’un permis valide et faire attention aux risques qu’il peut encourir au volant. Ces risques peuvent être des accidents avec ou sans responsable, mais aussi des sinistres causés par la conduite du véhicule ou encore des infractions au code de la route commises par le conducteur lui-même. Certains automobilistes considèrent que l’obligation d’assurer leur véhicule ne permet pas une protection suffisante contre les risques encourus au volant. Pour eux, ils préfèrent opter pour une assurance spécialisée pour jeune conducteur ou encore pour une autre forme d’assurance auto comme la carte verte.

  • La réglementation
  • Les tarifs
  • Les avantages et inconvénients

Les différents types d’assurance automobile

L’assurance automobile est une garantie qui vous protège contre les risques d’accident de la route.

Vous pouvez choisir entre plusieurs formules, notamment l’assurance au tiers, l’assurance tous risques ou encore l’assurance auto au kilomètre.

L’assurance au tiers vous couvre contre les dommages corporels et matériels causés à un tiers en cas d’accident.

L’assurance tous risques vous permet de bénéficier d’une protection étendue face aux aléas de la route. Elle prend en charge les frais médicaux et le remplacement du véhicule accidenté.

L’assurance auto au kilomètre est une assurance qui fonctionne comme une assurance « au forfait » : le conducteur ne paie que pour les kilomètres parcourus et non pour les situations impliquant des sinistres. De plus, elle peut être souscrite auprès de différents assureurs (compagnies traditionnelles ou courtiers spécialisés).

A voir  Préparez votre véhicule pour les nouvelles jantes

Il existe également des assurances spécifiques aux jeunes conducteurs et aux voitures propres (voiture hybride).

Pourquoi il est important d’avoir une assurance automobile

L’assurance automobile est une obligation légale pour tout conducteur.

L’assurance automobile couvre les dommages corporels ou matériels que vous pouvez causer à un tiers. De plus, elle peut vous couvrir en cas de vol ou de dégradation de votre véhicule.

Vous avez le choix entre une assurance au tiers ou une assurance tous risques, qui est la formule la plus complète et la plus chère. Si votre voiture n’est pas assurée, cela peut avoir des conséquences graves : perte financière si le conducteur est responsable du sinistre, amendes et retrait de points sur le permis de conduire… Il ne faut pas sous-estimer l’importance d’une assurance automobile. Cela peut engendrer des problèmes financiers si vous êtes impliqués dans un accident et que votre assureur refuse de prendre en charge les frais liés à ce sinistre. Pourtant, il existe certaines astuces pour payer moins cher son assurance auto :

  • Pour réduire le montant annuel de votre prime d’assurance auto, pensez à faire jouer la concurrence en utilisant notamment un comparateur en ligne
  • Optez pour une conduite souple afin d’être moins exposé aux risques d’accident
  • Vérifiez que vos garanties sont adaptées au type et à l’usage du véhicule

Les avantages et les inconvénients de l’assurance automobile

L’assurance automobile est une assurance obligatoire qui couvre les dégâts matériels et corporels que vous pourriez causer à autrui, dans le cadre de votre activité professionnelle. Elle couvre également les dommages que vous pourriez subir si quelqu’un d’autre provoque un accident alors que vous conduisez votre voiture.

L’assurance automobile est obligatoire en France depuis 1958, elle a été instaurée afin de répartir les responsabilités en cas d’accident. Mais au-delà des risques financiers auxquels elle peut exposer son souscripteur, l’assurance auto peut avoir des inconvénients importants.

Les principaux inconvénients de l’assurance automobile ? L’assurance auto est souvent perçue comme une charge financière supplémentaire, ce qui la rend parfois difficile à supporter pour certains conducteurs.

Le montant de l’indemnisation n’est pas forcément adapté aux besoins du souscripteur ou bien il peut être jugé insuffisant par rapport aux coûts engendrés par le sinistre (réparations de la voiture…). Par ailleurs, l’assurance auto présente un risque important : celui du vol ou de la destruction totale de la voiture assurée. De plus, cela peut être contraignant dans certaines situations (droit à indemnisation limitée en cas d’accident sur un parking privé…). Enfin, il convient également de noter que le contrat d’assurance auto ne garantit pas forcément toutes les situations pouvant survenir au cours du contrat (accidents causés par des tiers non identifiables…).

Comment choisir une bonne assurance automobile

Lorsque vous souhaitez souscrire à une assurance automobile, il est important de prendre le temps de choisir la meilleure offre. En effet, les tarifs proposés peuvent varier du simple au triple selon les assureurs. Pour faire le bon choix et trouver l’assurance auto qui correspondra réellement à vos besoins, nous vous conseillons de recourir aux services d’un courtier en assurances.

L’avantage des courtiers en assurances ? Les courtiers en assurances ont pour rôle principal de comparer les offres proposées par les différents assureurs présents sur le marché afin que vous puissiez bénéficier des meilleures conditions tarifaires. Par ailleurs, un courtier peut s’occuper d’une partie de la gestion administrative liée à votre contrat d’assurance auto (déclaration des sinistres, relance des impayés…). Un autre avantage non des moindres est également le fait que certains courtiers disposent d’une base de données regroupant plusieurs centaines d’offres provenant du monde entier, ce qui permet d’obtenir des prix compétitifs et introuvables auprès directement chez les assureurs. Avant toute chose, il est primordial pour un automobiliste de déterminer ses besoins avant même de commencer sa recherche.

Il faut savoir qu’il existe trois types principaux d’assurances :

  • L’assurance responsabilité civile (RC) ou assurance obligatoire
  • L’assurance au tiers  (tiers payant)
  • L’assurance tout risques (tout risques ou au tiers + vol + incendie)

Les différentes clauses de l’assurance automobile

Les clauses de l’assurance automobile sont un ensemble de règles qui obligent le conducteur à respecter certaines obligations vis-à-vis de son assureur, dans le but de réduire les risques liés à la conduite. Cela implique des obligations pour le conducteur et pour l’assureur.

Lorsque vous souscrivez une assurance auto, vous êtes en droit d’exiger certaines conditions qui vont permettre à votre assureur de couvrir au mieux votre voiture contre différents risques.

Il faut savoir que ces conditions varient selon les types d’assurance et les garanties proposées par les assurances auto. Dans tous les cas, elles doivent être mentionnées clairement dans votre contrat d’assurance auto.

Les principales clauses de l’assurance automobile sont :

  • La clause sur la responsabilité du conducteur
  • La clause sur la responsabilité civile
  • La clause sur l’usage du véhicule

Les franchises de l’assurance automobile

Le secteur de l’assurance automobile est en pleine expansion. En effet, la demande est forte et les acteurs sont nombreux à vouloir se positionner sur ce marché.

Le secteur de l’assurance automobile offre un potentiel important et beaucoup d’entrepreneurs ont choisi de saisir cette opportunité pour réussir dans le domaine.

La vente directe avec des produits de qualité peut être un bon moyen de développer votre activité. Pour pouvoir vendre vos contrats d’assurance, il faut que vous possédiez au minimum une assurance responsabilité civile professionnelle (RC Pro). Si vous souhaitez créer votre société en tant qu’agent général ou courtier, il faut que vous soyez inscrit au Registre des Intermédiaires en Assurances (ORIAS) et que vous possédez une RC Pro pour couvrir le risque liés à la transaction.

La franchise est une autre solution qui permet aux agents généraux ou aux courtiers d’accroître leur chiffre d’affaires. Cependant, cette alternative peut présenter certains inconvénients :

  • Une redevance relativement élevée
  • L’obligation de respecter les règles imposées par les compagnies
  • L’impossibilité de facturer certaines prestations comme l’achat ou la location d’un bien immobilier

Comment résilier son assurance automobile

Vous avez souscrit un contrat d’assurance automobile et vous souhaitez résilier votre assurance. Toutefois, la loi Hamon vous permet de résilier votre contrat à tout moment dès lors que le délai de 12 mois suivant la date de signature du contrat est atteint.

Votre assureur doit respecter un préavis de 2 mois avant la fin du contrat.

Vous ne pouvez pas résilier votre assurance auto durant les 3 premiers mois suivants la date de signature du contrat, puisque cela est considéré comme une reconduction tacite. Cela signifie que l’assureur se doit de respecter ce délai avant de pouvoir mettre fin au contrat.

Il peut toutefois y mettre fin si vous êtes en retard pour payer votre prime ou si vos antécédents n’ont pas été bien notés par exemple. Si vous ne souhaitez plus payer l’assurance auto, il faut donc attendre que le délai soit passé, puis ensuite il faudra envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception à l’assureur et celui-ci devra alors remettre en cause le tarif proposé pour votre police d’assurance voiture et changer les conditions des garanties incluses sans frais supplémentaire ni augmentation des cotisations.

Il est également possible d’effectuer une résiliation annuelle pour toute personne ayant souscrit à son assurance auto depuis plus d’un an ou qui change de situation personnelle (mariage, divorce etc.) .

Pour conclure, il est important de prendre conscience que tout contrat d’assurance auto est soumis à la loi Hamon. En effet, elle permet aux assurés de résilier leur contrat à tout moment sans avoir à se justifier et ce, durant l’année suivant la signature du contrat. Cette loi permet donc un plus grand pouvoir d’achat aux assurés mais aussi une plus grande concurrence entre les assureurs.

Rate this post
Thomas

Thomas

Diplomé dans la finance, je travaille actuellement dans l'une des plus grande banque française. Je suis rédacteur pour le blog b2btoday afin de partager mes expériences et conseils au près des professionnels. N'hésitez pas à me poser vos questions d'entrepreneur sur votre business et vos stratégies marketing.

Laissez un commentaire sur l'article: Que faire en cas d’assurance véhicule non roulant

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page