L’assurance scooter, c’est obligatoire

L’assurance scooter est une assurance obligatoire pour tous les conducteurs de véhicules à deux roues. En effet, il est obligatoire d’avoir une assurance pour le scooter et cette assurance doit être souscrite avant la mise en circulation du véhicule. Cette obligation légale est prévue par l’article L211-1 du code des assurances.

Il faut savoir que l’assurance scooter ne couvre pas uniquement les dommages corporels subis par le conducteur du véhicule, mais également ceux subis par les tiers. Cependant, il existe des cas où l’assurance n’est pas obligatoire comme le cas où le conducteur a moins de 14 ans, s’il conduit son scooter sur un circuit privé ou encore si le conducteur a perdu la carte verte d’assurance.

Comment demander une révision administrative d’une décision de l’assurance-emploi vs PCRE.

L’assurance scooter est-elle obligatoire en France ?

Dans certains pays européens, l’assurance scooter est obligatoire. En France, elle n’est pas exigée par la loi. Cependant, depuis le 1er janvier 2016, les conducteurs de scooters de plus de 80 cm3 doivent être assurés à minima pour les dommages corporels en cas d’accident responsable avec un tiers identifié. Cette obligation s’applique également aux conducteurs de motocyclettes légères qui ne sont pas affectés au transport de marchandises ou à la traction des véhicules automobiles et dont la puissance n’excède pas 35 kW (49 ch). Par ailleurs, une assurance obligatoire peut être demandée par un assureur si elle contient des garanties complémentaires : assistance 0 km en cas de panne ou vol du scooter, assurance décès…

Les assurances moto et scooter sont souvent proposées dans le cadre d’un contrat groupe. Si vous souhaitez bénéficier d’une assurance moto à moindre coût tout en conservant des garanties intéressantes, vous pouvez choisir une assurance individuelle : celle-ci sera moins onéreuse que celle proposée par votre assureur habituel et offrira un meilleur niveau de couverture. Pour trouver l’assurance la plus adaptée à votre situation et au tarif le moins cher possible, il est conseillé de faire jouer la concurrence entre les différentes compagnies afin de comparer les offres qu’elles proposent sur des critères tels que :

  • Le type d’assurance
  • Les garanties optionnelles
  • L’usage que l’on fait du scooter
A voir  Assurance Emprunteur : Les Dangers De Ne Pas En Souscrire Une

ou coller assurance scooter

Quels sont les principaux types d’assurance scooter ?

Les assurances scooters varient selon les types de véhicules.

Les différents types d’assurance scooter ? L’assurance pour un scooter 125 cc est généralement plus complète que celle d’un autre type de scooter, comme par exemple le 50 cc. En effet, l’assurance pour un deux-roues de 50 cc sera obligatoirement plus courte et moins coûteuse que celle d’un 125 cc. De plus, si vous roulez sur une route non autorisée ou sans permis, votre assurance prendra en charge les frais liés aux dégâts causés à votre moto (matériel et corporel).

Vous pouvez également souscrire à des garanties facultatives qui vous permettront de bénéficier d’indemnités supplémentaires en cas de vol ou d’accident responsable avec votre moto (dommages matériels).

L’assurance pour un scooter 125 cm3 est similaire à celle d’un quadricycle lourd, ce qui représente une solution beaucoup plus complète qu’une assurance pour un modèle 50cc.

Les assurances scooters peuvent également proposer des options supplémentaires telles que la protection juridique, la tierce collision ou encore la garantie conducteur optionnelle.

Il faut savoir que les formules d’assurance sont nombreuses sur le marché et qu’il est donc possible de trouver des contrats adaptés à vos besoins et au meilleur prix.

  • Assurance Scooter
  • Assurance Moto

Que couvre une assurance scooter ?

Une assurance scooter est obligatoire pour tous les deux-roues motorisés. Elle est d’ailleurs incluse dans la garantie responsabilité civile (RC) auto, et prend en charge les dommages que vous pouvez causer aux autres automobilistes ainsi qu’à leurs biens.

Votre assureur peut vous demander de souscrire à une assurance complémentaire qui prend en charge votre scooter si celui-ci n’est pas assuré par un tiers, ou s’il est volé ou endommagé alors qu’il ne l’est pas.

Lorsque votre scooter tombe en panne ou lorsqu’une vitre se casse sur la route, votre assurance automobile prendra également en charge ces dépenses. Sachez que cette garantie couvre aussi les frais engagés pour réparer votre deux-roues motorisé si vous êtes blessé dans un accident dont vous êtes responsable. Cela signifie que si vous causez des dommages corporels à un piéton par exemple, les frais médicaux et pharmaceutiques seront pris en charge par votre assurance RC auto.

Comment souscrire une assurance scooter ?

L’assurance scooter est une assurance obligatoire pour tout conducteur de 2 roues. Cette assurance est indispensable afin de vous couvrir en cas d’accident ou d’incident.

A voir  Comprendre les différents types d'assurance retraite

Vous devez souscrire une assurance scooter et cela peut se faire auprès d’une compagnie d’assurance ou auprès des agences spécialisées. Quelle que soit l’option choisie, vous devrez fournir les documents suivants : votre carte grise, le permis de conduire valide du conducteur principal, le relevé d’information (si vous possédez déjà un contrat) et un relevé d’information du conjoint si vous êtes marié(e).

Le tarif variera en fonction des options choisies, mais sera généralement calculée sur la base du montant des réparations à effectuer sur le 2 roues. En cas de sinistre responsable ou pas, la franchise peut être élevée et représenter plusieurs centaines voire milliers d’euros. Avant toute chose, il convient donc de bien se renseigner sur les conditions générales du contrat avant toute signature et souscription à une offre !

Quels sont les facteurs qui influencent le prix d’une assurance scooter ?

Le prix de l’assurance scooter dépend de plusieurs facteurs.

Les compagnies d’assurance se basent notamment sur le type de moto, la cylindrée et le profil du conducteur pour établir les tarifs. Toutefois, il est possible d’économiser jusqu’à 50% sur votre assurance scooter si vous êtes un jeune conducteur ou un conducteur expérimenté. Pour cela, vous pouvez utiliser des comparateurs en ligne. Grâce à ces outils, vous aurez accès à différentes formules qui répondront aux besoins spécifiques de votre situation et aux exigences des assureurs. Si par exemple vous souhaitez assurer un scooter 125 cc, sachez que certaines compagnies peuvent proposer des formules adaptées au prix attractif.

Il faut savoir que les statistiques montrent qu’environ 85 % des accidents impliquant les motos concernent des motos d’occasions ou volés.

Que faire en cas de sinistre avec son scooter ?

En cas de sinistre avec votre scooter, le problème qui se posera à vous sera de savoir que faire pour être indemnisé.

Vous aurez la possibilité d’être couvert par l’assurance automobile ou l’assurance habitation. Si vous n’avez pas souscrit d’une assurance scooter, il est temps de régler ce problème, car la loi française stipule qu’un conducteur dans un véhicule terrestre à moteur doit obligatoirement avoir une assurance responsabilité civile. Cette garantie ne peut pas être évincée pour des raisons financières et elle est indispensable pour tout conducteur en France.

Lorsque vous conduisez un scooter, le risque principal est celui de provoquer un accident.

Il convient donc d’être bien assuré en cas d’accident afin de pouvoir indemniser les personnes impliquées et les victimes par ricochet.

A voir  Les avantages d'une assurance qui accepte les résiliés.

Y a-t-il des astuces pour réduire le prix de l’assurance scooter ?

Il est possible de réduire le prix de son assurance scooter en prenant quelques précautions.

Le premier conseil que l’on peut vous donner, c’est de ne pas conduire votre scooter si vous êtes sous l’emprise d’alcool ou de drogue.

Votre conduite sera alors moins prudente et les risques d’accident plus élevés. Ensuite, il faut privilégier un scooter équipé du système ABS (antiblocage des roues) qui permet une meilleure stabilité du véhicule. Pour bien choisir son assurance scooter, il est important d’avoir conscience des risques liés à la circulation urbaine.

Le conducteur doit notamment faire attention aux piétons et aux autres usagers comme les voitures ou les motos.

Il est aussi recommandé d’adopter une conduite souple pour limiter les risques d’accident et pour conserver sa mobilité au maximum. Enfin, il faut savoir que certaines compagnies proposent des formules tout-compris qui incluent un service après-vente efficace en cas de panne même si ce n’est pas toujours le cas chez certains assureurs.

Quels sont les pièges à éviter lorsqu’on souscrit une assurance scooter ?

Si vous décidez de souscrire une assurance scooter, il faut savoir que c’est une démarche qui peut être intéressante pour certains. Désormais, les compagnies d’assurance proposent des formules très avantageuses, en particulier pour ceux qui possèdent un scooter. Cependant, tout le monde n’a pas la chance de bénéficier de telles offres. Quels sont les pièges à éviter lorsqu’on souscrit une assurance scooter ? Pour commencer, il faut savoir qu’il existe quelques règles à connaître lorsque vous souhaitez souscrire une assurance scooter.

Il faut savoir que vous ne pouvez pas conduire votre scooter sans être couvert par un contrat d’assurance. De plus, il est important de choisir une formule adaptée au type de scooter et à son usage réel.

Lorsque vous choisissez votre contrat d’assurance ou votre assureur, il est important de prendre en compte les besoins spécifiques du conducteur et du véhicule.

  • Le type de garanties
  • Les conditions
  • La franchise

En cas de chute ou d’accident, l’assurance scooter est obligatoire. Bien que cette assurance soit incluse dans votre contrat de location du scooter, il est possible de souscrire un contrat spécifique à cette assurance. Lorsque vous louez un scooter, la compagnie d’assurance peut exiger une caution (ou dépôt de garantie) qui sera restituée si aucun sinistre n’est survenu pendant le temps de la location.

Rate this post

Laissez un commentaire sur l'article: L’assurance scooter, c’est obligatoire

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page