INVESTIR DANS LES OBLIGATIONS : UNE BONNE IDÉE

Les obligations sont des titres de créances négociables. Elles sont émises par des entreprises ou des États et permettent d’obtenir un revenu régulier.

Les obligations sont cotées en Bourse, ce qui permet de les acheter et de les vendre sur le marché secondaire. Mais quels sont les avantages et inconvénients de ce placement ? Nous allons voir ça ensemble.

Préparer son investissement en obligations

Il est important de bien choisir les obligations qui composeront votre portefeuille. Pour cela, il est nécessaire de tenir compte de plusieurs éléments :

  • La qualité des emprunteurs
  • Les caractéristiques du taux d’intérêt
  • Le rendement final

Définir la stratégie d’investissement

Avant de vous lancer dans l’achat d’obligations, il est important de définir la stratégie à adopter pour son investissement. En effet, les obligations offrent des avantages et des inconvénients que vous devrez connaître avant de prendre une décision.

Les avantages des obligations ? Les obligations sont une solution qui permet d’effectuer un placement financier sur le long terme.

Il faut savoir qu’il existe différents types de placements : les actions, les obligations et le cash.

L’investissement en obligations peut être réalisé à court ou long terme, selon l’horizon d’investissement souhaité.

Les caractéristiques des obligations sont multiples :

  • Les intérêts versés par l’emprunteur
  • La durée du prêt obligataire
  • Le capital emprunté
  • L’indice utilisé pour le calcul de la rémunération

Sélectionner les bonnes obligations

Pour sélectionner les bons titres, il faut savoir que la valeur des obligations est influencée par plusieurs facteurs.

Il faut donc prendre en compte plusieurs éléments, tels que l’échéance du titre, son taux d’intérêt et le marché sur lequel il se trouve.

Lorsque vous investissez dans une obligation, vous achetez un titre de créance qui dépendra de la capacité de l’émetteur à rembourser sa dette à l’avenir.

A voir  Quel investissement est le plus performant depuis 15 ans

Il est important de noter que la plupart des obligations ne sont pas négociables sur le marché secondaire : elles ne peuvent être revendues qu’à l’issue d’une période déterminée. Une autre différence importante entre les obligations et les actions réside dans le profil risque/rendement des actifs : si vous achetez une obligation, votre rendement dépendra principalement du taux d’intérêt fixe ou variable versée chaque année par l’entité émettrice (obligations). En revanche, si vous achetez des actions, votre rendement provient essentiellement de la croissance future du cours de bourse (actions). Pour cette raison, il est généralement conseillé aux investisseurs intéressés par ce type d’actifs financiers de diversifier leur portefeuille en souscrivant à différentes classes obligataires (par exemple : obligations gouvernementales et privilèges), ainsi qu’en investissant dans un certain nombre de secteurs industriels afin de répartir les risques.

Analyse des risques liés aux obligations

L’analyse des risques liés aux obligations est un exercice qui permet de comprendre les enjeux et les risques associés au placement sur le marché obligataire. Cet exercice se base sur l’étude de la valeur temps d’une obligation, c’est-à-dire sa capacité à générer du gain ou à conserver son capital, en fonction des taux d’intérêts actuels et futurs.

Rendement des obligations

Le rendement des obligations est un indicateur qui permet de mesurer le gain ou la perte d’une obligation.

Le rendement est calculé en fonction du prix d’achat et de la durée de vie moyenne de l’obligation.

Il peut être exprimé en pourcentage annuel ou en monnaie.

Le rendement des obligations correspond au gain réalisé par l’investisseur si son placement est gagnant, et à la perte encourue s’il a mal investi.

Le rendement dépend principalement du cours nominal (prix d’achat) et de la durée de vie moyenne pondérée (durée pendant laquelle l’obligation sera remboursée). Pour les entreprises, le taux variable représente le rapport entre le taux fixe (taux d’intérêt) et le taux variable (niveau du cours). En effet, cette formule permet aux banques de se refinancer sur les marchés financiers à court terme, ce qui réduit les charges liées aux opérations bancaires.

A voir  Investir dans Les livrets d'épargne réglementés

Les intérêts varient donc en fonction des fluctuations du marché.

Fiscalité des obligations

La fiscalité des obligations peut s’avérer un véritable casse-tête pour les investisseurs.

Il est important de savoir qu’il existe différents types d’obligations, en fonction de la durée du placement et du rendement offert.

Les obligations à court terme sont celles qui offrent le plus de rendement, mais elles ne sont pas liquides et n’offrent pas une protection suffisante pour l’investisseur. Ce type d’obligation permet cependant d’investir sur les marchés financiers en toute simplicité.

Les obligations à long terme offrent quant à elles un très bon potentiel de croissance, mais elles ne permettent pas aux investisseurs d’encaisser le montant investi avant au moins 5 ans.

Le principal inconvénient des obligations est qu’elles ne sont pas liquides et que leur durée varie souvent entre 2 et 15 ans. Cela peut être problématique pour ceux qui souhaitent revendre rapidement leur obligation avant l’arrivée de la date finale ou qui ont besoin de liquidités rapidement.

Les différents types d’obligations

Il existe plusieurs types d’obligations. Cependant, il est important de savoir que les obligations sont des titres de créances émis sur le marché financier, par l’Etat ou une entreprise. Bien qu’elles soient très prisées par les investisseurs, ces obligations ne sont pas pour autant sans risques. En effet, même si elles permettent de bénéficier d’un rendement plutôt intéressant, cette solution n’est pas dénuée d’inconvénients.

Les obligations en vue de constituer un portefeuille diversifié La première raison qui pousse à choisir ce type d’investissement est la possibilité de constituer un portefeuille diversifié et donc d’accroître sa capacité à résister aux chocs financiers. En outre, avec les obligations, il est possible de réaliser des gains appréciables en matière de rentabilités et donc d’amortir le coût du financement du placement.

A voir  Pourquoi investir dans la bourse / actions

Il faut toutefois souligner que les obligations ne constituent pas une solution miracle et qu’il convient toujours d’adopter une stratégie patrimoniale adaptée au profil personnel du client afin d’optimiser son placement.

Allocation d’actifs et obligations

Les obligations sont des titres de créances émis par les États ou les entreprises, et qui offrent une garantie en cas de défaut sur la dette contractée.

Les obligations peuvent être achetées par les investisseurs particuliers à travers un contrat d’assurance vie ou un compte-titres.

L’achat d’obligations est souvent associé à l’investissement en Bourse, car ces produits financiers ont pour rôle de fournir une rémunération aux investisseurs et permettent donc d’accroître la rentabilité des portefeuilles boursiers. Cependant, il existe aussi des obligations sans intérêts (c’est-à-dire que leur taux n’est pas fixe mais variable).

Les investissements obligataires peuvent être considérés comme une alternative très intéressante au marché actions, notamment si vous recherchez un placement sûr ayant un rendement faible (mais supérieur aux livrets). En effet, le rendement des obligations est généralement plus faible que celui du marché actions : on constate souvent qu’il tourne autour de 2% à 3%. Toutefois, ce rendement reste supérieur au livret A qui ne permet qu’une rémunération de 0.75% – 1% brut par an !

Pour conclure, il faut investir dans les obligations. Le marché des obligations est un marché très important et très intéressant. Les taux de rendement actuels sont plus faibles que ceux du marché actions, mais les obligations sont plus stables.

Rate this post
Thomas

Thomas

Diplomé dans la finance, je travaille actuellement dans l'une des plus grande banque française. Je suis rédacteur pour le blog b2btoday afin de partager mes expériences et conseils au près des professionnels. N'hésitez pas à me poser vos questions d'entrepreneur sur votre business et vos stratégies marketing.

Laissez un commentaire sur l'article: INVESTIR DANS LES OBLIGATIONS : UNE BONNE IDÉE

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page