Investir dans Les livrets d’épargne réglementés

Les livrets d’épargne réglementés sont des livrets d’épargne dont les intérêts sont exonérés d’impôt et de prélèvements sociaux.

Il existe quatre livrets d’épargne réglementés : le Livret A, le Livret Développement Durable (LDD), le Livret Jeune, et le Livret d’Epargne Populaire (LEP).

Leur taux est fixé par l’Etat et ne peut être modifié que par décret.

Les intérêts perçus sur ces livrets sont exonérés d’impôt mais soumis aux prélèvements sociaux.

Ils sont donc soumis à un impôt sur le revenu de 15,5% et aux prélèvements sociaux de 17,2%.

Les différents types de livrets d’épargne réglementés

Il existe actuellement quatre types de livrets d’épargne réglementés.

Le Livret A, le Livret Jeune, le Livret Développement durable et Solidaire ainsi que le Compte Épargne Logement. Tous ces livrets sont soumis à une réglementation fiscale qui les définit en fonction de plusieurs critères. Ces éléments définissent notamment la fiscalité du produit mais aussi des taux d’intérêts ainsi que les plafonds applicables aux différents types de livrets d’épargne réglementés.

Les avantages et les inconvénients des livrets d’épargne réglementés

Les livrets d’épargne réglementés permettent aux épargnants de placer leur argent dans un environnement fiscal avantageux. En effet, les intérêts générés par ces livrets sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux. Toutefois, ils sont soumis à une imposition pour les personnes physiques qui dépassent le seuil des 10 000 € par an. Ces livrets ne peuvent pas être cumulés avec une autre forme d’épargne.

A voir  INVESTIR DANS LES OBLIGATIONS : UNE BONNE IDÉE

Ils sont proposés par la plupart des banques en France et ils sont souvent associés à l’assurance-vie.

Les livrets réglementés ont été créés afin de favoriser l’accès au financement bancaire des ménages français, notamment ceux qui ne peuvent pas accéder à un prêt immobilier classique ou ceux qui disposent de revenus modestes.

Il existe plusieurs types de livrets :

  • Le Livret A
  • Le Livret Jeune
  • Le Livret Bleu
  • Le Livret Développement Durable

Comment choisir le bon livret d’épargne réglementé ?

Le livret d’épargne réglementé est un produit d’épargne proposé par les banques et les établissements financiers.

Il permet de rémunérer son argent tout en étant soumis à des conditions très strictes.

Le livret d’épargne réglementée a pour objectif principal de soutenir l’investissement des ménages modestes et ceux qui ont du mal à accéder au crédit bancaire. Cependant, même si il est relativement accessible, le livret d’épargne réglementée n’est pas dénué de risques et présente quelques inconvénients.

Il faut savoir que le taux de rémunération du livret A est actuellement fixe à 0,75%. Toute personne peut ouvrir un livret A et y placer jusqu’à 22 950 euros.

Les intérêts sont calculés par quinzaine sur le montant total placé sur le compte. Au moment de la retraite ou en cas de difficultés financières passagères (chômage), cette épargne sera plus utile que jamais ! Pour choisir entre plusieurs offres, il faut donc prendre en considère certains paramètres :

  • La fiscalité
  • Les conditions générale du contrat
  • Les frais.

La fiscalité des livrets d’épargne réglementés

L’épargne est une nécessité pour la plupart des ménages. Si vous souhaitez réaliser un placement sûr et rentable, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de livrets d’épargne.

L’un des livrets les plus connus en Belgique est le livret d’épargne réglementée, aussi appelé « livret A ». Ce produit bancaire permet de faire fructifier son épargne sans risque de fluctuation du cours.

A voir  INVESTIR DANS UN SITE DE CASINO EN LIGNE : UN BON INVESTISSEMENT

Il peut être ouvert par toute personne âgée entre 12 et 25 ans.

Le montant versé sur ce type de livret ne peut excéder un plafond fixe (22 950 euros depuis le 1er janvier 2015). En cas de dépassement de ce plafond, l’excédent doit obligatoirement être remboursé. Cependant, il existe différents autres types de placements sûrs :

  • Le compte à terme (ou compte à terme)
  • Le compte d’épargne classique
  • La formule prêt-emprunt

Les risques des livrets d’épargne réglementés

L’argent est une ressource indispensable dans la vie de tous les jours.

Il permet de réaliser des projets et constitue souvent un moyen pour préparer l’avenir.

L’épargne représente une solution particulièrement intéressante pour ceux qui souhaitent se constituer un patrimoine, ou encore anticiper un événement futur (départ à la retraite, naissance d’un enfant, etc.). Toutefois, lorsque l’on cherche à investir son argent, plusieurs choix sont possibles :

  • Vous pouvez épargner de manière régulière sur votre compte courant.
  • Vous pouvez acheter des titres financiers comme des actions ou des obligations.
  • Vous pouvez aussi opter pour l’achat d’un bien immobilier.

Les rendements des livrets d’épargne réglementés

Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans tous les livrets d’épargne réglementés. Ces derniers se distinguent généralement par leur fonctionnement, mais aussi par leurs avantages et inconvénients respectifs. Cela peut donc être un vrai casse-tête pour les personnes qui souhaitent ouvrir un livret d’épargne. Pour vous aider à y voir plus clair, voici quelques informations sur les diverses solutions qui s’offrent à vous :

  • Le compte épargne réglementé
  • Le Livret A
  • Le Livret Jeune.

La Liquidité des livrets d’épargne réglementés

Les livrets d’épargne réglementés sont des livrets dont le taux de rendement est fixé par l’État.

A voir  SICAV monétaires : comment investir sans prendre de risques

Ils sont ainsi soumis à la même fiscalité que les autres produits d’épargne réglementée, c’est-à-dire une taxation forfaitaire de 15 % et un prélèvement sociaux de 12,1 %. Cependant, ils bénéficient d’une exonération fiscale et sociale si vous n’y versez pas plus de 7700 euros par personne en 2012 (ou 7500 euros pour les couples mariés ou pacsés). Pour faire face aux difficultés financières qui peuvent survenir au cours du temps, il est important de savoir quels sont les avantages et inconvénients des livrets d’épargne réglementée.

Les avantages des livrets d’épargne réglementée Les livrets d’épargnes réglementés permettent de :

  • Rendre disponible rapidement son épargne
  • Disposer à tout moment du montant économisé
  • Percevoir des intérêts garantis
  • Accumuler des intérêts sans risque

Les nouvelles règles des livrets d’épargne réglementés

Le livret A est le placement préféré des français. D’après les chiffres publiés par l’Observatoire de l’Epargne Réglementée, ces derniers ont déposé en moyenne 7,1 milliards d’euros sur leur livret A et 1,8 milliards d’euros sur leur livret de développement durable (LDD). Ces montants représentent une hausse de 5% par rapport à la même période de 2014.

Il faut dire que la rémunération du livret A est actuellement fixée à 0,75% depuis août 2015. Cette baisse est due aux faibles taux d’intérêt qu’offrent les autres placements comme l’assurance-vie ou encore le PEL et le CEL.

Le gouvernement pourrait revoir sa copie concernant la baisse du taux du livret A puisque celui-ci ne semble pas être suffisamment attractif pour les épargnants français qui continuent à privilégier ce produit financier face aux autres placements plus rentables.

En conclusion, il faut éviter d’investir tout son argent dans un livret réglementé. Cela ne rapporte rien et cela peut être risqué. Il est préférable de diversifier ses placements.

Rate this post
Thomas

Thomas

Diplomé dans la finance, je travaille actuellement dans l'une des plus grande banque française. Je suis rédacteur pour le blog b2btoday afin de partager mes expériences et conseils au près des professionnels. N'hésitez pas à me poser vos questions d'entrepreneur sur votre business et vos stratégies marketing.

Laissez un commentaire sur l'article: Investir dans Les livrets d’épargne réglementés

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page