Débloquer son assurance-vie : les conditions

Vous avez un contrat d’assurance vie et vous souhaitez le débloquer, mais vous ne savez pas comment faire.

Vous avez cherché sur internet mais vous n’avez toujours pas trouvé la solution à votre problème. Nous allons voir ensemble dans cet article comment faire pour débloquer une assurance vie.

Comment débloquer votre assurance-vie ?

L’assurance-vie est un produit d’épargne qui permet de se constituer un capital et de le faire fructifier.

Il existe différentes manières pour débloquer son assurance-vie, notamment via la transmission du capital ou en effectuant des rachats partiels. Pour débloquer votre assurance-vie, il vous suffit de contacter votre assureur.

Vous pouvez également lui demander quelle sera sa stratégie pour votre contrat d’assurance-vie. Si vous avez souscrit une assurance-vie à plusieurs personnes, vous pouvez les avertir du rachat partiel de votre contrat afin que chacun bénéficie du montant souhaité au moment voulu. Dans le cas où vous souhaitez transmettre le capital accumulé sur votre contrat à quelqu’un d’autre, il peut être judicieux d’effectuer un rachat total de l’assurance-vie afin que tout soit transféré sur un autre contrat sans frais supplémentaires.

Vous pouvez alors récupérer les fonds et les utiliser comme bon vous semble : acheter une maison, financer des études supérieures… De même si l’on veut racheter son contrat après avoir reçu une somme importante suite à un héritage ou pour payer moins d’impôts… Le principal avantage est que tout passera fiscalement par ce nouveau compte bancaire (le montant sera déclarable aux impôts).

Les primes versés au titre des cotisations effectuées après 70 ans sont exonérés d’impôt sur le revenu (hormis les primes versés au titre des intérêts).

La rentabilité globale de l’assurance-vie dépend fortement du rendement servi

deblocage assurance vie

Les différentes façons de débloquer votre assurance-vie

Si vous souhaitez débloquer votre assurance-vie, il existe différentes façons de le faire.

A voir  Le USD Coin : la monnaie stable des États-Unis

L’assurance-vie est un contrat dans le cadre duquel vous versez une somme d’argent à l’assureur et celui-ci investit cette somme sur des actifs financiers que vous avez choisis.

Vous pouvez ainsi disposer de la totalité ou partie de cet argent pour financer un projet particulier en fonction des conditions prévues par votre contrat. Si vous ne réalisez pas les objectifs que vous aviez fixés au départ, l’assureur peut être amené à retirer une partie des sommes versées. Cependant, contrairement à la plupart des autres types de placements financiers, l’assurance-vie n’est jamais bloquée car elle est liée à la personne assurée. En cas de décès, le capital sera reversé aux bénéficiaires prédéfinis et non au souscripteur du contrat.

Quand débloquer votre assurance-vie ?

Le déblocage de l’assurance-vie peut avoir lieu à différents moments :

  • Au 10ème anniversaire du contrat d’assurance-vie : les versements effectués sur le contrat sont déductibles de votre revenu imposable, et ne font pas l’objet d’une imposition sur le revenu.
  • A la fin du contrat : en cas de rachat total ou partiel, vous pouvez choisir de réintégrer les intérêts acquis au fil des années (c’est ce qu’on appelle aussi le retour en capitale). Cette option est particulièrement intéressante si vous souhaitez amortir fiscalement votre épargne sur une longue durée.
  • Chaque année, entre 8 et 10 ans après la souscription du contrat : seuls les intérêts acquis sont imposables.

    Vous pouvez ainsi amortir fiscalement chaque année un montant plus important que lors d’un simple retrait.

Avantages et inconvénients de débloquer votre assurance-vie

Il est possible de débloquer un contrat d’assurance-vie à tout moment. Cependant, il faut bien faire la distinction entre débloquer votre assurance-vie et en clôturer un. En effet, les sommes que vous souhaitez retirer de votre contrat d’assurance-vie doivent être investies dans des fonds euros et/ou des unités de compte. Par conséquent, si vous décidez de clôturer votre contrat d’assurance-vie, les sommes qui y étaient investies seront perdues. Ainsi, pour débloquer un contrat d’assurance-vie, il est nécessaire de procéder à sa fermeture. Pour cela, il existe différents moyens :

  • La résiliation du contrat
  • La demande de transfert vers une autre compagnie

Fiscalité du déblocage de votre assurance-vie

L’assurance-vie est un placement très intéressant, car elle permet de profiter d’une fiscalité avantageuse. En effet, les versements effectués sur votre contrat sont déductibles de vos revenus imposables, ce qui peut s’avérer particulièrement intéressant pour les contribuables fortement taxés. Toutefois, cette déduction ne peut excéder 8 fois le montant des primes versées sur l’année.

Il est donc important de bien choisir son placement en fonction de sa situation patrimoniale et fiscale personnelle.

Le principe du cumul des versements Les versements effectués sur votre contrat d’assurance-vie sont déductibles à hauteur de 4 600 € par an (9 200 € pour un couple marié ou pacsé). Autrement dit, si vous avez effectué 10 000 € sur votre assurance-vie en 2013, vous aurez droit à une déduction supplémentaire de 4 600 € (10 000 x 8). Par contre, si vous n’avez pas utilisé toute la somme disponible au cours de l’année 2014, il restera alors 2 400 € à prendre en compte pour 2015.

Votre assureur ne peut pas augmenter le montant des versements que vous pouvez réaliser chaque année et doit respecter certains plafonds :

  • 4 600 ou 9 200 euros selon la composition du foyer fiscal
  • 1 525 euros par personne supplémentaire à charge.

Pourquoi investir dans l’immobilier?

Les risques du déblocage de votre assurance-vie

Débloquer une assurance-vie, c’est le rêve de beaucoup d’épargnants ! En effet, il est possible de récupérer son capital placé sur un contrat d’assurance-vie pour financer des projets. Cependant, débloquer son assurance-vie comporte aussi des risques qu’il est important de connaître. Dans le cas où la valeur du contrat d’assurance-vie n’augmente pas suffisamment pour couvrir les retraits effectués, l’assureur peut exiger des pénalités.

Il s’agit généralement d’une somme équivalente à 4 % par an du montant débloqué.

Le taux appliqué peut être moins élevé si l’assureur considère que la situation financière du client n’est pas assez bonne. En outre, lorsque vous souhaitez retirer votre argent sans avoir atteint un certain âge (généralement entre 70 et 80 ans), vous risquez de perdre une partie de la rentabilité obtenue grâce à votre placement.

Les assureurs ont également tendance à appliquer des frais supplémentaires qui viennent alourdir le coût total du déblocage anticipée : frais de gestion, droits de garde… Il faut donc bien peser le pour et le contre avant d’effectuer un versement sur ce type d’investissement.

  • Conserver son placement
  • Rendement
  • Liquidité

Comment bien choisir votre assurance-vie ?

Aujourd’hui, il existe une multitude d’assurances-vie sur le marché. Pour vous aider à choisir celle qui correspondra à votre situation et à vos objectifs, voici quelques conseils.

Assurance-vie : débloquer ou non ?

L’assurance-vie est un produit d’épargne qui permet de se constituer un capital ou de le transmettre à ses proches.

Il existe plusieurs types d’assurances-vie.

L’assurance-vie en euros est un contrat dans lequel la valeur du capital n’est pas garantie. En effet, lorsque l’on souscrit à une assurance-vie en euros, on ne connaît pas la composition exacte des actifs financiers sur lesquels elle repose et on ne peut donc pas savoir si son capital sera affecté par une baisse des marchés financiers. Pour éviter ce risque, il est recommandé de choisir un contrat dans lequel la valeur du capital n’est pas garanti mais est assorti d’une protection en cas de décès ou d’invalidité (garanties plancher). Dans ce cas, les intérêts crédités au titre des versements effectués durant la période de garanties sont protégés jusqu’à cette date. Par ailleurs, pour profiter pleinement des avantages fiscaux liés à l’assurance-vie, il est conseillé de diversifier les unités de compte du contrat afin qu’il soit investi sur différentes classes d’actifs (actions, obligations…).

Il existe également des assurances-vie permettant de bénéficier d’avantages fiscaux pour tous les versements effectués après 70 ans (contrats « mixtes »).

Comprendre l’épargne salariale

Pour conclure, la première chose à faire est de contacter le service clientèle de votre assureur. En effet, ce dernier doit vous proposer une solution pour régler ce problème et vous permettre de continuer à bénéficier de l’assurance vie. Vous pouvez également envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au siège social ou au service commercial qui gère votre contrat d’assurance.

Rate this post
Thomas

Thomas

Diplomé dans la finance, je travaille actuellement dans l'une des plus grande banque française. Je suis rédacteur pour le blog b2btoday afin de partager mes expériences et conseils au près des professionnels. N'hésitez pas à me poser vos questions d'entrepreneur sur votre business et vos stratégies marketing.

Laissez un commentaire sur l'article: Débloquer son assurance-vie : les conditions

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page