Comment le crédit bancaire contribue à la création monétaire

Le crédit bancaire a toujours été un outil indispensable pour les entreprises et les particuliers.

Il permet de financer des projets ou d’acheter des biens. Mais comment fonctionne-t-il ? Dans cet article, nous allons voir comment le crédit bancaire contribue à la création monétaire.

Qu’est-ce que la création monétaire ?

La création monétaire est l’opération par laquelle le système bancaire émet de la monnaie. Cette opération peut se faire de différentes façons, mais elle a pour objectif d’augmenter les disponibilités en monnaie. Elle permet donc aux banques de financer leurs opérations commerciales, et ce, grâce à la création d’une somme supplémentaire d’argent. Cependant, il faut savoir que les banques ne sont pas libres de choisir la manière dont elles vont créditer cette nouvelle somme d’argent.

Les banques doivent respecter des règles bien précises pour pouvoir effectuer cette opération. En effet, elles doivent : – Créditer uniquement à partir des dépôts qui ont été recueillis précédemment (depuis le début du cycle économique), – Respecter une certaine proportion entre les dépôts et les crédits accordés aux agents économiques (ménages ou entreprises). – Ne pas prendre plus que ce qu’elles ont empruntés auprès des autres agents économiques.

La crise financière actuelle montre clairement que l’opinion publique considère encore trop souvent la crise comme une situation exceptionnelle, liée à une sphère particulière de l’activité économique : le secteur financier. Or, si cette opinion est juste sur certains points (la finance est un secteur très complexe qui réunit beaucoup d’acteurs difficiles à contrôler), elle est erronée sur beaucoup d’autres (la finance n’est pas un secteur parasite au service du reste de l’activité économique).

comment le crédit bancaire contribue à la création monétaire

La création monétaire bancaire

En créant de la monnaie, les banques créent un prêt qui se rembourse par le paiement d’intérêts.

Les intérêts sont payés par ceux qui ont emprunté de l’argent à la banque. Si ces mêmes personnes ne paient pas leurs intérêts ou si elles n’en paient qu’une partie, alors la banque enregistre des pertes. Une autre façon de voir les choses est que la monnaie est une dette contractée auprès d’un gouvernement et d’autres institutions financières privées.

A voir  Comment se connecter à webmail le havre

La création monétaire bancaire repose sur une définition simple : lorsqu’une banque accorde un crédit à un client, elle émet une obligation (par exemple un prêt) pour acheter des actifs (par exemple des actions). Cela revient à dire que quand vous demandez à votre banquier de vous prêter 10 000€, il va essayer de se procurer tout ce dont il a besoin pour vous les fournir (les actions), afin de s’assurer que cette somme sera remboursée comme convenu. Pour compenser cet effort supplémentaire, le taux d’intérêt sera plus élevé que normalement. En réalité, au lieu d’avoir besoin de 10 000€ pour acheter des actifs, votre banque aura besoin d’environ 11 000€ pour faire face aux pertes qu’elle encourra si elle ne peut pas collecter suffisamment d’argent auprès de ses clients et doit donc emprunter encore plus pour combler le manque. Cela implique que la différence entre le montant du capital emprunté et celui du capital restant dû constitue une dette envers les autres membres du système financier (créanciers).

La réserve obligatoire

La réserve obligatoire est une obligation que doivent respecter les banques lorsqu’elles accordent un crédit à leurs clients. Elle permet de garantir la santé financière de l’emprunteur et, par extension, celle de la banque.

La réserve obligatoire a pour objectif d’empêcher une situation où un emprunteur ne serait pas en mesure de rembourser ses mensualités suite à des événements imprévus.

Le taux d’endettement maximal est fixé à 33 % du revenu net mensuel. Cependant, cette règle peut parfois être contournée et il existe des cas où une personne peut obtenir un crédit sans avoir à constituer une réserve obligatoire. En effet, si l’emprunteur souhaite se porter caution pour son conjoint ou sa famille proche, il peut demander au prêteur de ne pas exiger la constitution d’une réserve obligatoire.

Il faut savoir qu’il y a des banques qui n’exigent pas de réserves facultatives pour certains types de crédits comme le crédit auto et le prêt personnel (crédit non affecté).

La création monétaire et l’inflation

L’inflation est un phénomène qui se caractérise par une hausse générale et durable des prix.

A voir  Comment se connecter à witiwi premiere

Lors de la création monétaire, les banques commerciales prêtent de l’argent aux agents économiques dans le but de réaliser des achats et des ventes. Cette opération entraîne une augmentation du volume monétaire en circulation, ce qui fait augmenter les prix relatifs à ces biens ou services (hausse du coût de l’argent).

Les prix sont donc plus chers que dans le passé, alors que la quantité disponible est identique. Ce phénomène peut avoir diverses causes : – La crise économique : Le taux d’intérêt baisse brutalement et les ménages rencontrent des difficultés pour rembourser leurs emprunts.

Ils ont donc tendance à dépenser moins qu’auparavant.

Les entreprises doivent alors réduire leur production et licencient, ce qui provoque encore plus de chômage et donc davantage de difficultés pour rembourser les emprunts contractés. – La politique monétaire expansive : Une politique monétaire expansionniste consiste à injecter beaucoup d’argent sur le marché afin de stimuler la croissance économique. Si on relâche trop rapidement la pression exercée sur la masse monétaire, il y aura alors soit inflation soit déflation (baisse des prix). Ces phénomènes peuvent être très nocifs pour l’ensemble des acteurs économiques si l’on ne prend pas certaines mesures pour contrôler le risque inflationniste ou déflationniste.

La création monétaire et la dette publique

La création monétaire par la banque centrale et l’inflation.

La dette publique.

Lorsque les gens veulent acheter une voiture ou un logement, ils doivent d’abord s’endetter auprès des banques pour financer leur projet.

Les banques demandent à leurs clients de rembourser cet emprunt en versant des intérêts sur ce capital emprunté. En contrepartie, elles leur accordent une somme supplémentaire appelée « crédit bancaire ». Comment est-ce possible ? Tout simplement parce que les banques prêtent de l’argent qu’elles n’ont pas ! Elles empruntent des capitaux aux autres agents économiques (par exemple, les entreprises) et prêtent ensuite cet argent à leurs clients. Cette opération permet de faire disparaître du bilan de la banque la somme initiale empruntée par son client, car elle est remplacée par un actif : l’argent qui a servi au financement du projet de ce dernier. Pour répondre aux besoins en fonds propres des entreprises et aux besoins en financements croissants des ménages français, la Banque Centrale Européenne (BCE) a mis en place un système dit « d’open market » qui consiste à racheter directement sur le marché interbancaire certains types de titres financiers émis par les institutions financières privées (les fameuses obligations dites « zéro coupon »). Ce dispositif permet donc de gonfler artificiellement la base monétaire globale disponible pour financer l’activité économique et accroître la masse monétaire globale M3 disponible pour les dépôts bancaires classiques (dont notamment les dépôts à vue).

A voir  Formation Romain Pilote : apprendre à piloter une voiture de course

Conclusion

Le crédit bancaire est un moyen de financement utilisé par les entreprises pour réaliser leurs projets. C’est un moyen de financement qui permet à l’entreprise d’avoir plus de liquidités pour soutenir son activité, notamment en termes d’investissements et de recrutements.

Le crédit bancaire est une solution financière qui présente des avantages et des inconvénients, ce qui justifie la diversité des formules proposées par les banques.

Les atouts du crédit bancaire ? Le crédit bancaire permet à l’entreprise d’obtenir plus facilement du financement, car elle dispose généralement d’un meilleur taux qu’une société non cotée en Bourse.

La trésorerie obtenue grâce au crédit bancaire peut être utilisée comme n’importe quel autre fonds propre ou endettement. Le crédit bancaire peut être envisagé comme une solution financière intéressante pour les entreprises si elles disposent des ressources supplémentaires nécessaires pour financer leurs projets futurs.

Lorsque l’on souhaite obtenir un financement par le biais du crédit bancaire, il faut se tourner vers sa banque afin de voir avec elle les conditions adhoc. Un projet doit avoir une certaine rentabilit� (au moins 12 %) afin que la banque puisse apporter son aide financière et octroyer un prêt immobilier aux entreprises demandeuses. Par ailleurs, la demande d’un emprunt est souvent conditionnée à la réalisation préalable d’un business plan solide et convaincant, ce qui constitue également un frein à la demande de financement des entreprises.

Le crédit bancaire est une opération de prêt d’argent qui sert à financer un projet ou des activités d’une entreprise.

Rate this post

Laissez un commentaire sur l'article: Comment le crédit bancaire contribue à la création monétaire

A propos

Retrouvez plus de conseils b2b sur nos réseaux et notre newsletter. 

Derniers articles
Retour haut de page